Florence n’est pas seulement la Renaissance ! 3 musées pour le découvrir

Si je dis Florence, tout le monde pense au berceau de la Renaissance. Oui, c’est vrai, je ne vais pas le nier. Mais Florence est bien plus que cela. Elle a une très longue histoire, qui commence à l’époque romaine, voire même avant, et se poursuit au fil des siècles, à travers le Moyen Âge, jusqu’à nos jours.

Florence et la Renaissance

L’image de Florence comme berceau de la Renaissance est due à quelques monuments importants. En particulier aux Uffizi, à l’Accademia et à quelques autres musées qui se concentrent sur cette période historique de la moitié du quinzième siècle à la moitié du 6e siècle.

Les monuments

Entre les monuments incriminés nous avons le Dôme de la Cathédrale, bien raconté aujourd’hui au Grand Musée de la Cathédrale, et le Palazzo Vecchio, palais du pouvoir à l’époque médiévale et résidence de Cosimo I à l’époque de la Signoria florentine. Nous connaissons tous le Salone de’ Cinquecento, qui abrite quelques statues de Michel-Ange et “La bataille d’Anghiari” de Giorgio Vasari, dont certains disent qu’elle recouvre une peinture antérieure de Léonard de Vinci. Les Offices sont également un monument, ainsi qu’un musée : Vasari a construit le couloir (Vasariano) qui reliait les Offices au Palazzo Pitti en passant par le Ponte Vecchio.

Il DavidA la Gallerie dell’Accademia, les Prigioni de Michel-Ange accompagnent le visiteur jusqu’au sommet, le David original de Michel-Ange (celui de la Piazza della Signoria est une copie). Les touristes font la queue pendant des heures pour voir l’original d’une statue qui a été conçue pour être sur la Piazza della Signoria. Je ne les comprendrai jamais.

Les musées

Accademia et Uffizi 

Tous les tour-opérateurs et tous les guides touristiques y mènent. On veut plutôt vous emmener à la découverte d’autres périodes historiques, car Florence est bien plus que cela. Ainsi, en plus des musées de la Renaissance, on vous recommande trois autres musées qui touchent à autant de périodes historiques : le Musée archéologique national de Florence pour découvrir l’Antiquité (pas tant de Florence, mais de la Toscane avec une surprise supplémentaire), le Musée du Bargello pour découvrir le Moyen Âge et le Musée du XXe siècle pour découvrir le XXe siècle à travers les artistes toscans les plus représentatifs.Musée archéologique national de FlorenceNé sous le nom de Musée central d’Étrurie, il est principalement consacré à la civilisation étrusque qui, avant les Romains, était maîtresse en Toscane.

Le musée s’étend sur trois niveaux. Immédiatement après la billetterie se trouve l’espace d’exposition, suivi d’une exposition permanente sur les “princes de la Maremme”, c’est-à-dire les élites étrusques du VIIe au VIe siècle avant J.-C. : des objets incroyables, comme le grand flabello (éventail) en bronze de Populonia, puis des fibules en or finement ciselées de Vetulonia, et de la vaisselle de banquet en bronze et en bucchero, la céramique étrusque particulière qui est toute noire, tant en surface que dans le mélange.

Comment il est organisé ?

Au premier étage, nous rencontrons d’abord deux des chefs-d’œuvre du musée : la Chimère d’Arezzo, une statue étrusque en bronze représentant un monstre au corps et à la tête de lion, avec une tête de chèvre sur le dos et une queue qui se termine par une tête de serpent.

Dans la même salle se trouve l’Arringatore, une statue en bronze d’un homme, déjà âgé, qui a son nom écrit sur sa tunique, Avile Meteli. Plus loin, deux salles d’hommes et de femmes étrusques confortablement étendus sur leurs klinai, les lits, nous regardent : ce sont les urnes cinéraires étrusques en pierre, albâtre et terre cuite, provenant de différentes villes d’Étrurie, qui représentent les morts comme s’ils participaient à un banquet.

L’idée de l’au-delà comme un banquet éternel dans lequel le défunt est réuni avec ses ancêtres est une constante de la culture étrusque.

Le musée égyptien

Il y a aussi le musée égyptien ! Au premier étage se trouve également le musée égyptien. Qu’est-ce que ça a à voir avec ça ? Dans la première moitié du XIXe siècle, un jeune égyptologue, Ippolito Rosellini, propose au grand-duc de Toscane une mission archéologique en Égypte. Le Grand Duc accepta et à son retour de la mission, qui ne dura qu’un an, il rapporta suffisamment de trouvailles pour ouvrir un musée.

Que trouve-t-on ?

Venghino siori venghino : nous avons des momies, des sarcophages, des scarabées, des vases canopes, des papyri inscrits et des statuettes, mais surtout de nombreux objets en matière périssable dont un char en bois, unique au monde : cet objet à lui seul vaut la visite… Au deuxième étage, la collection d’art grec est maîtresse. Le prince, ou plutôt le roi, de la collection est le vase François, un grand vase destiné à verser le vin lors des banquets, fabriqué à Athènes, peint de nombreuses scènes tirées des grands mythes grecs, avec des indications écrites de tous les personnages et objets représentés, et retrouvé dans une tombe étrusque à Chiusi. Un chef-d’œuvre de l’histoire de l’art grec à tous égards. Ah, une curiosité : il s’appelle François parce que son découvreur, au milieu du 800, s’appelait Alessandro François.

Le musée du Bargello

Passons au Moyen Âge, mais surtout aux arts mineurs. Le musée du Bargello abrite des collections de petits objets peu connus et pourtant vraiment incroyables, comme des petits reliefs et des sculptures en ivoire de la fin de l’Antiquité, des éléments de mobilier, des clés et des loquets en fer, des feuilles de métal gaufré et travaillé. Le tout dans un cadre unique : le palais est certes médiéval de l’extérieur, avec ses épais murs de pierre, mais à l’intérieur, le sens du Moyen Âge est donné par l’ameublement des salles, qui rappelle, en fait, le Moyen Âge. Un musée auquel on ne s’attend vraiment pas. Les salles sont thématiques. Nous avons, par exemple, la salle consacrée aux frères Della Robbia, qui, à la fin du Moyen Âge, ont créé de nombreux reliefs en céramique émaillée représentant des sujets religieux : les visages des personnages sont blancs, les fonds sont bleus, l’herbe est verte et les fleurs sont jaunes : quelques couleurs vives qui émerveillent les yeux. Une autre salle est consacrée aux céramiques.

Dans la ville voisine de Montelupo, entre le Moyen Âge et la Renaissance, s’est développée une grande tradition céramique qui a perduré, avec des hauts et des bas, jusqu’à il y a quelques décennies. L’un d’eux, au plus haut étage, est dédié à Donatello. Saviez-vous qu’il a sculpté deux Davids ? Nous ne nous souvenons que d’un seul, mais en réalité il y en a deux, dont l’un est une œuvre ancienne.

Peu importe, cette découverte vaut à elle seule le prix du billet. L’autre salle de sculptures se trouve au rez-de-chaussée : ici, parmi les différentes œuvres d’importants sculpteurs, qui appartiennent maintenant à la Renaissance, nous avons Benvenuto Cellini et le Bacchus de Michel-Ange.Museo del NovecentoAvec un brusque saut dans le temps, nous atterrissons dans le “petit siècle”. Le Museo del Novecento (musée du XXe siècle) est consacré à l’art italien, notamment toscan, du XXe siècle. Il propose une exposition permanente et des expositions temporaires qui varient et montrent la grande variété expressive des artistes contemporains.

Mario Sironi, Emilio Vedova, Marino Marini, Renato Guttuso, Fortunato Depero ou encore Aligi Sassu, Giorgio Morandi, Arturo Martini, Felice Casorati et Lucio Fontana sont quelques-uns des grands artistes dont les œuvres sont exposées ici. À travers eux, tant les peintures que les sculptures, vous pouvez retracer l’histoire de l’art du XXe siècle à Florence. De toutes les œuvres, je préfère personnellement la Chimère d’Arturo Martini qui, curieusement, a créé une sculpture en bronze qui, si son nom rappelle la célèbre Chimère que nous avons déjà rencontrée au Musée archéologique national de Florence, ressemble en réalité davantage à la Lupa Capitolina. La valeur et la référence aux suggestions de l’antiquité sont toutefois indéniables.

Visite gratuite d’un musée : la culture n’est pas toujours chère !
Cinq musées incontournables de New York