Cinq musées incontournables de New York

Art, culture, tourisme et voyages : cinq musées incontournables de New York

Vous ne pouvez pas aller à New York sans visiter ses musées. De l’histoire naturelle à l’archéologie, en passant par l’art contemporain et la technologie, l’offre culturelle des musées new-yorkais est remarquable. Et ce n’est pas tout, ce sont des musées connus dans le monde entier pour la richesse et l’importance de leurs collections.

Visitons ensemble cinq musées new-yorkais à ne pas manquer !

Musée d’histoire naturelle

D’un côté de Central Park, la belle façade du musée d’histoire naturelle vous invite à entrer. Tu connais le film “La nuit au musée” avec Ben Stiller ? Tu te souviens combien le hall d’entrée avec le grand dinosaure était spectaculaire ? Le Musée d’histoire naturelle est une belle façon de découvrir l’histoire naturelle, c’est-à-dire la biologie.

Il est célèbre dans le monde entier pour ses fabuleux dioramas qui reconstituent les milieux naturels du monde dans lesquels vivent les animaux les plus divers. De l’Antarctique au désert, de la jungle à l’Australie, en passant par la savane africaine.

La section consacrée au monde sous-marin est exceptionnelle, avec la grande baleine bleue suspendue au-dessus de nos têtes. Une section est consacrée à l’ethnographie, aux populations d’Afrique, du Tibet, d’Amérique du Sud, vues à travers leurs vêtements typiques et les objets de leur culture matérielle.

Mais la section que les enfants vont adorer est celle des dinosaures. En fait, beaucoup d’entre eux sont presque entièrement reconstitués et faux, mais la galerie avec tous ces grands squelettes est vraiment impressionnante ! À ne pas manquer !

Metropolitan Museum of Art

Le MET – Metropolitan Museum of Art est un peu comme le Louvre à New York. C’est un immense musée dont les collections vont de l’Égypte ancienne à l’art grec, romain, médiéval, islamique, puis passe à la Renaissance, au moderne et au XXe siècle. Si vous aimez les armures médiévales, vous en trouverez aussi, au cas où il manquerait quelque chose à ce musée encyclopédique.

La collection égyptienne comprend des objets uniques, ainsi qu’un temple entièrement reconstruit comme le temple de Dendur, un exemple petit mais significatif de l’architecture égyptienne.

Les peintures de la cubicule (chambre à coucher) de la villa romaine de Boscoreale (Naples) sont des exemples remarquables de la peinture romaine, avec son architecture légèrement peinte qui rappelle des lieux illusoires.

Pour ce qui est de la peinture européenne, Van Gogh, Gauguin, Cézanne, Jacques-Louis David, Edgar Degas et Edouard Manet, et avant cela les Italiens Giovanni Bellini, Vittore Carpaccio et Lorenzo Lotto, Raphaël et Simone Martini, et encore les Flamands Vermeer, Cranach et Dürer, sont enchantés (disent-ils ?)) et le syndrome de Stendhal est à portée de main.

Musée Guggenheim

Le splendide conteneur du musée Guggenheim, conçu par Frank Loyd Wright, rappelle à la fois une spirale et la tour de Babel à l’envers. L’effet, imaginatif de l’extérieur, devient presque aliénant à l’intérieur. Le parcours de l’exposition se développe le long de ce couloir en spirale qui monte et s’élargit, tandis que les salles intermédiaires s’ouvrent sur les étages.

Le Guggenheim se concentre sur l’art du XXe siècle et l’art contemporain, avec Kandinskij, Modigliani, Picasso, Bracque, Mirò, Mondrian, Ioko Ono et d’autres grands artistes qui ont peuplé la scène ces 50 dernières années. À l’époque, il divisait l’opinion publique. Aujourd’hui, il est un chef-d’œuvre incontesté de l’architecture du XXe siècle.

MoMA – Museum of Modern Art

Le MoMA – Museum of Modern Art est le véritable aimant culturel de la ville de New York. Le MoMA n’est pas seulement un musée, pas seulement un espace d’exposition pour les installations d’art contemporain qui peuplent de plus en plus la scène culturelle mondiale.

Le MoMA a su s’inventer comme un lieu pour la communauté, comme un véritable espace social et inclusif, avec l’organisation d’événements qui ont apparemment peu à voir avec l’institution muséale, mais beaucoup à voir avec l’agrégation sociale et culturelle.

Parallèlement à cette mission, le MoMA conserve ses collections permanentes. Des artistes tels que Pollock, Warhol, Mondrian, les futuristes italiens, Picasso et d’autres grands noms de l’art du XXe siècle et des années deux mille y sont présentés. Une section est consacrée au design, une autre est consacrée à la photographie comprise comme une expérimentation, une partie est consacrée aux installations.

Intrepid Sea – Air – Space Museum

Ceux qui n’ont pas vu Top Gun lèvent la main et quittent cette page ! Plus qu’un musée, l’Intrepid Sea – Air – Space Museum est un grand centre d’exposition qui raconte divers aspects de la technologie appliquée aux moyens de transport et aux moyens militaires des États-Unis.

Trois pôles d’attraction : le hangar avec la navette spatiale Enterprise, sauvée d’une élimination déshonorante. Le porte-avions Intrepid avec sa cargaison de petits jets, d’avions et d’hélicoptères militaires ; le sous-marin USS Growler SSG-577 dans lequel vous pouvez entrer.

La visite est très basée sur l’interaction et l’émerveillement. Marcher sous la navette est une expérience à raconter à vos petits-enfants, tout comme entrer dans un sous-marin et respirer l’atmosphère étouffante et exiguë.

Marcher sur le pont d’un porte-avions à côté de ces machines de guerre et de mort que sont les avions militaires a un effet pas vraiment édifiant, même si bien sûr les goûts sont personnels. Enfin, vous pouvez découvrir le fonctionnement d’un porte-avions et des navires en général en essayant des simulations et en jouant avec les différentes expériences mises à la disposition du public. Le concept de ludo-éducation, “apprendre en s’amusant”, trouve ici sa meilleure expression.

Florence n’est pas seulement la Renaissance ! 3 musées pour le découvrir
Visite gratuite d’un musée : la culture n’est pas toujours chère !