Le cubisme : bienvenu dans la troisième dimension

Le cubisme est  un mouvement artistique qui est venu rompre avec les traditions picturales en créant de fausses perspectives et en déformant les volumes et les plans. Ses principaux fondateurs sont Pablo Picasso et Georges Braque. Leurs œuvres ont marqué aussi bien la peinture contemporaine du XXe que la littérature, le théâtre et la musique de leur temps.

Principes du cubisme

Suivant la voie de Picasso et Braque, le cubisme s’est imposé comme un courant dénonçant le conformisme imposé par la peinture de la renaissance. À l’instar des représentations des hiéroglyphes qui ne montrent que les éléments essentiels,  les enjeux du cubisme consistent à représenter les objets dans leur intégralité, de manière directe et globale suivant un seul et unique point de vue. Par exemple, pour présenter un animal, on le montre de profil avec un élément caractérisant sa vue de face. Le but crucial de cet esprit consiste essentiellement à traduire la vérité concrète un objet et ce, à travers une focalisation analytique sur chacune de  partie qui sera affichée suivant différents points de vue, sur la même image. Or, cette technique de fragmentation des formes ne fait que nuire à la lisibilité des dessins, frôlant ainsi abstraction et hermétisme. Pour rétablir la clarté de l’image et en faciliter la reconnaissance, les artistes se sont orientés vers une autre dimension esthétique, reposant sur l’intégration d’ingrédients issus du quotidien.

Ses sources d’inspiration

D’abord, le cubisme est apparu officiellement au début du 20ème siècle. Sa principale source d’inspiration est les théories de Paul Cézanne, un impressionniste, ainsi que de l’art africain, qui arrive en Europe au début du 20e siècle. Les œuvres cubistes nous font voyager dans le temps et dans l’espace, à l’instar des représentations égyptiennes des hiéroglyphes, qui, n’affichent que les éléments essentiels, que ce soit pour les animaux ou pour les personnages où on découvre le corps, vu de face avec un visage de profil. Inspirés de la culture africaine et  égyptienne, les artistes cubistes reprennent les thèmes orientaux et africains récurrents comme les momies. Le courant doit tout son charme tant à son originalité et son esprit rebelle qu’à sa note exotique, puisée dans les civilisations asiatiques et africaines. D’ailleurs, on peut constater que plusieurs œuvres sont inspirées de l’aspect géométriques des masques africains.

Pablo Picasso la figure incontournable du cubisme

Pablo Picasso, est la figure emblématique du cubisme avec sa célèbre toile : Les Demoiselles d’Avignon. Le co-fondateur du cubisme a révolutionné le monde de la peinture avec cette œuvre qui constitue une véritable rupture avec les conceptions et styles précédents. Le tableau représente cinq femmes mi-nues sur une scène, fixant les spectateurs avec des yeux écarquillés. Si les portraits occupent la totalité du tableau, le peintre n’a pas manqué d’introduire un élément de la réalité : une coupe de fruits au centre contenant un morceau de pastèque, du raisin, une pomme et une poire. La deuxième plus grandes création cubiste de Picasso est son tableau Guernica dénonçant l’absurdité et l’atrocité de la guerre par la représentation du bombardement de Guernica par les Allemands, pendant la guerre civile de l’Espagne. Beaucoup d’artistes ont intégré l’école cubiste comme Fernand Léger, Albert Gleizes, Robert Delaunay et y ont excellé.

La fascination des machines et de la vitesse dans le futurisme
Dans l’inconscient et l’interprétation des rêves du surréalisme